Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte
Sécurité maritime

Phare du Petit Minou

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 29 octobre 2018

Caractéristiques nautiques

Coordonnées géographiques :
48° 20,196’ N - 04° 36,855’ W (WGS 84)

Hauteur totale :
26 mètres (34 mètres au dessus du niveau de la mer)

Feu principal : blanc et rouge à 2 éclats toutes les 6 secondes, optique : horizon, distance focale de 0.50 mètre, led de 180 watts.
portée : 19 milles dans le blanc, 15 milles dans le rouge.

Feu auxiliaire : aligné avec le phare du Portzic,
portée : 23 milles

Description

Sa tour cylindrique en maçonnerie de pierres apparentes est accolée à un bâtiment cylindrique. Le Phare du Petit Minou forme un alignement avec le phare du Portzic et indique la route à suivre pour entrer dans la rade de Brest. Le phare est relié à la terre par un pont.

Le phare du Petit Minou est un exemple de l’association de la pierre de Kersanton avec le granite rose de l’Aber Ildut : le sous bassement, formé de deux rangées de Kersanton, le parement extérieur de la tour, essentiellement en granite rose excepté un cordon en Kersanton gris (surmontant les six premières assises en granite rose) et le couronnement en Kersanton.
Les escaliers de la tour sont également en Kersanton, ainsi que le revêtement de la paroi intérieure et la voûte sous la lanterne.

Historique

Après l’allumage de la tour de Saint Mathieu en 1835, la Marine veut compléter l’éclairage de l’entrée du principal port du Ponant. La Marine devra attendre plus de dix ans avant de voir sa demande aboutir.
Ancré sur un rocher avancé en mer, le phare du Petit Minou a été érigé en 1848 sur un terrain militaire. Les phares après 1806 ont été le fruit d’une collaboration entre le ministère de la Marine et le service des phares du fait de leur position stratégique pour la surveillance et la défense.
Il est automatisé en 1989 et télécontrôlé depuis la station de contrôle du phare du Créac’h à Ouessant.
A proximité se dresse l’ancienne tour radar du sémaphore de la Marine nationale.

Plan

Télécharger le plan (format pdf - 116.5 ko - 15/12/2011) du phare

Photographies