Haut de page

Logo préfècture région
DIRM NAMO
Direction Interrégionale de la Mer Nord Atlantique - Manche Ouest

 Envoyer à un ami  Imprimer la page (ouverture nouvelle fenêtre)  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte
Sécurité maritime

Contenu

 

Signalisation maritime - phares & balises

La signalisation maritime permet aux navigateurs de parer les principaux écueils des secteurs fréquentés et de bénéficier d’un jalonnement des chenaux d’accès aux ports.

Elle est assurée par des établissements de signalisation maritime (ESM) dont les supports sont fixes comme les phares, tourelles, espars, ou flottants comme les bouées.
La hauteur et la masse des supports déterminent leur portée de jour. La hauteur et la puissance de leur feu déterminent la portée de nuit des ESM dits « actifs ».
Les feux d’alignement peuvent demeurer allumés de jour.

Sa mise en place a connu deux périodes plus significatives :

  • au 19ème siècle avec le développement du commerce maritime : période de construction des grands phares notamment
  • dans la deuxième moitié du 20ème siècle avec le développement de la navigation de plaisance

Elle a bénéficié avec l’électrification, d’une évolution technologique considérable depuis les premiers feux au pétrole ou au gaz, évolution qui se poursuit avec la généralisation des feux à diodes électroluminescentes, plus durables et qui divisent la consommation d’énergie par un facteur de 5 à 10.
L’électronique et le télécontrôle ont permis l’automatisation des phares autrefois gardiennés.

La montée en puissance des moyens électroniques de navigation ne permet pas de s’affranchir de la signalisation visuelle.
En effet, la sécurité impose une redondance des informations à disposition du navigateur, qui doit pouvoir recouper les données, ou s’affranchir d’une panne ou défaut d’équipement.

La direction interrégionale de la mer Nord Atlantique-Manche Ouest a en charge la signalisation maritime sur une façade s’étendant de la baie du Mont Saint-Michel à la baie d’Aiguillon-sur-mer au droit de l’Ile de Ré.

Cette signalisation maritime comprend environ 2 800 ESM, sur les 6 250 ESM de métropole et d’outre mer, soit 45% du total.

 
 
Les phares et autres établissements de signalisation maritime (ESM)

Le balisage est l’ensemble des marques disposées au voisinage des côtes. Il se compose de l’ensemble des dispositifs d’aides à la navigation maritime. Ils sont en majorité visuels, lumineux, sonores ou radioélectriques.

Ils sont constitués par :

. les phares,
. les feux,
. les bouées,
. les tourelles,
. les amers,
. les espars.

 
Moyens des subdivisions des phares et balises
Ressources en personnel, matériels, moyens navals et techniques pour assurer la mission d’exploitation et d’entretien des établissements de signalisation maritime (ESM) confiées aux subdivisions des phares & balises.
 
Techniques de balisage
Description des techniques, des avancées technologiques et des équipements employés. Manœuvre de mise à l’eau de bouées.
 
Communication phares & balises
Événements du domaine phares & balises à partager.
 
Lien Internet utiles []
Liens vers des sites Internet de références dans le domaine de la signalisation et de la sécurité maritime.
 
Bibliographie []
Liste non exhaustive des ouvrages sur le thème des phares et balises.
 
Sites des subdivisions des phares & balises : coordonnées []
Coordonnées des différentes subdivisions et antennes des phares et balises
 
 
 

Pied de page

Site mis à jour le 27 avril 2017
Plan du siteNous contacterMentions légales | Authentification | Flux RSS