Envoyer à un ami  Imprimer la page (ouverture nouvelle fenêtre)  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte
Sécurité maritime
 

Moyens des subdivisions des phares et balises

La mission d’exploitation et d’entretien des ESM (établissements de signalisation maritime) confiée aux subdivisions est réalisée grâce à l’organisation des tâches définies comme suit :

Analyses, conceptions et études

Une équipe de techniciens, spécialistes et dessinateurs répondent aux besoins de modification, de restauration ou de création des ESM.
Les ressources des bureaux d’études spécialisés du ministère et du Cerema (Centres d’études et d’expertise sur les risques, l’environnement, la mobilité et l’aménagement) peuvent épauler les subdivisions en cas de chantiers ou diagnostics spécifiques.

Fabrication, montage et réalisations

Des ateliers composés de mécaniciens, chaudronniers, soudeurs, maçons, sableurs, peintres, menuisiers, électriciens, électroniciens sont capables de répondre aux commandes les plus diverses pour l’entretien, l’évolution et la création des ESM ou des bâtiments en charge des subdivisions.

Transport, installation, entretien ou réparation

Le transport du personnel ou du matériel est généralement assuré par les moyens des subdivisions. Il peut être réalisé soit par les moyens routiers lorsque les ESM sont accessibles par voies terrestres, ou par moyens nautiques dans les autres cas, ces unités permettent de projeter hommes ou matériels sur tous les sites.

Pour l’accès au chantier maritime les subdivisions disposent des moyens de l’Armement des phares et balises (APB), armement national dont le siège est situé à Quimper (29).
De plus, quelques embarcations légères complètent les moyens disponibles.
En cas d’urgence ou de conditions particulières l’aide des hélicoptères de la sécurité civile est sollicitée.

Les équipes des ateliers des subdivisions des phares et balises, les marins ainsi que les agents des centres d’entretien et d’intervention (CEI) des subdivisions sont chargés de réaliser les interventions d’installation, d’entretien ou réparation des ESM dans tous les domaines. Des équipes d’astreinte assurent une permanence du service.

Permanence de la sécurité maritime

Une équipe surveille 24 heures sur 24 l’état d’une grande partie des ESM. Son rôle est de déclencher les actions appropriées pour assurer la sécurité des navigateurs, dont l’information nautique.

Unité support

Gestion de l’aspect secrétariat, comptabilité, administratif et communication des subdivisions.