Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte
Sécurité maritime

Phare de La Pointe des Chats

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 17 novembre 2011 (modifié le 26 mars 2012)

Vue d'ensemble du phare de la pointe des Chats

Caractéristiques nautiques

Coordonnées géographiques  : 47°37,245’ N, 3°25,290’ W (WGS 84)

Hauteurs :

Hauteur totale : 15,22 mètres
Hauteur de la focale : 13 mètres

Altitude de la base : 2,7 mètres

Portée : 19 milles

Feu  :

Optique tournante à quatre éclats
Rythme : L-0=5 s T=5 s
Focale : 0,10 m
Lampe aux halogénures métalliques de 70 watts secourue par une lampe halogène de 90 watts.

Situation topographique

A l’extrémité Sud-Est de l’île de Groix. Sur la pointe.

Description

Tour carrée en maçonnerie lisse accolée à la face Est d’une maison en maçonnerie lisse, avec chaines d’angles en maçonnerie de pierres apparentes.

Historique

La côte est de Groix était balisée à partir de 1830 par un feu installé sur le Fort Surville ou Fort de la Croix à la point nord-est de l’île (feu de 5ème ordre fixe blanc varié par des éclats rouges et suivis d’éclipses). Mais la tour s’est retrouvée dans le champs de tir des nouvelles pièces d’artillerie installées en 1892.
Suite aux nombreux naufrages qui se produisaient sur la basse des Chats, il est décidé de construire le nouveau phare à la pointe des Chats, au sud-est de l’île, afin de marquer les dangers par un secteur rouge. Les travaux débutent en juin 1897 et se termine en octobre 1898.
Cette maison-phare est constituée d’une tour carrée en maçonnerie de pierre lissée par un enduit blanchi, d’une hauteur de 15,20 mètres, soit 17,90 mètres au-dessus du niveau de la mer, accolée à la façade arrière d’ un corps de logis en en maçonnerie de pierre avec chaînes d’angle en pierres apparentes.
Le phare sera complété par un feu, à secteurs blancs et rouge, installé à la pointe de la Croix au pied du fort.

1ère optique : le 15 octobre 1898
Optique tournante de focale
0,25 m à 4 panneaux au 1/4
Feu à éclat rouge toutes les 5 secondes.

Cuve à mercure : 1898.

Combustibles :
Huile minérale : 1898.
Vapeur pétrole : 1906.
Electrification : 1948.
Automatisation : 1986.

Plans et dessins

Façade du phare des Chats (format pdf - 27.4 ko - 30/09/2011)
Plan d’ensemble du phare des Chats (format pdf - 121.2 ko - 30/09/2011)

Photographies