Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte
Sécurité maritime

Phare de l’Armandèche

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 18 mars 2013

Caractéristiques nautiques

Coordonnées géographiques :
46° 29, 393’ N – 1° 48,281’ W (WGS 84)

Hauteur totale : 38,96 mètres (pour une altitude de base de 6,40 mètres)

Portée : l’optique tournante du phare positionnée à une hauteur de 35,80 mètres est constituée de trois lentilles émettant trois éclats blancs toutes les 15 secondes. Sa portée géographique est de 22.5 milles. D’une puissance lumineuse de 440 000 candélas, ses éclats sont visibles sur 185 °.

Le phare ne se visite pas.

Description

Le phare de l’Armandèche est situé à terre sur les côtes rocheuses de La Chaume, à l’ouest du port des Sables d’Olonne.
C’est un phare d’atterrissage, constitué d’une élégante tour en béton armé blanche à section hexadécimale, réalisée avec la technique des coffrages glissants.

Historique

Construit en 1968, le phare de l’Armandèche est le dernier grand phare à avoir été édifié en France. Il remplace le phare de La Chaume sur la tour d’Arundel qui se trouve partiellement occulté par des immeubles construits dans les années 1960-70.

1990 : Remplacement du tableau de commande et des lampes (feu normal lampe de 220 volts 650 watts aux halogènes, feu de secours lampe de 24 volts 90 watts aux halogènes). Le soubassement d’origine des optiques tournantes est conservé.

2003 : Conservation des optiques tournantes.
Remplacement de la lampe du feu normal par une lampe de 250 watts aux halogénures métalliques.
Remplacement de la machine de rotation par 2 moteurs de type Escape.
Modernisation :
- de l’automatisme par la mise en place d’ un nouveau coffret de commande,
- des sources d’énergie par l’installation d’un groupe électrogène (SDMO) et de nouvelles batteries, augmentant l’amplitude de fonctionnement des feux.

Le fût du phare est équipé d’une antenne relais du réseau des CROSS. Les émetteurs-récepteurs sont hébergés dans les locaux techniques implantés au pied du phare qui abritent également l’arrivée EDF et les coffrets de distributions du feu. Cet établissement a abrité une station Toran (réseau Sud Bretagne) jusqu’en 2000.

Patrimoine

Depuis le 3 octobre 2012, le phare de l’Armandèche est classé au titre des Monuments historiques.

Photographies, plan et extrait de registre du conseil municipal