Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte
Sécurité maritime

Grand Phare de l’île d’Yeu (Phare de la Petite Foule)

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 21 mars 2013 (modifié le 14 janvier 2016)

Caractéristiques nautiques

Coordonnées géographiques :
46° 43,037’ N - 2° 22,918’ W (WGS 84)

Hauteur totale : 37,50 mètres, pour une altitude de base de 21,00 mètres.

Portée  : L’optique tournante du phare positionnée à une hauteur de 35,00 mètres est constituée de quatre lentilles, émettant un éclat blanc toutes les cinq secondes. Sa portée géographique est de 25,50 milles. D’une puissance lumineuse de 440 000 candélas, ses éclats sont visibles sur 360°.

Le phare est ouvert au public.

Description

Ce phare est situé sur la butte de la Petite Foule, au Nord-Ouest de l’île d’Yeu en Vendée.
Le fût du phare est équipé de plusieurs antennes relais du réseau des Cross. Les émetteurs-récepteurs sont hébergés dans la salle des machines.

La propriété d’1,2 ha est située en bordure d’un grand espace de landes naturel classé. Elle comprend quatre anciennes maisons de gardiens de phare (deux de 1830, deux des années 1950).

Une maison de 1830 est maintenue en état, servant de logement de service pour les équipes phares et balises.

Construction

Tour à section sensiblement carrée, en maçonnerie lisse sur un soubassement pyramidal quadrangulaire en maçonnerie de pierres apparentes formant un groupe avec les bâtiments techniques (centre d’exploitation et d’intervention, atelier, salle des machines). Architecte Maurice Durand.

Historique

Le premier phare fut érigé en 1830. Détruit le 25 août 1944, il fut remplacé provisoirement par une tour métallique. La construction du phare actuel commença en 1950, pour une mise en service en 1953. Il est automatisé depuis 1980.

2002 : dernière modernisation :

Conservation de l’optique tournante, avec mise en place d’une lampe de 250 watts aux halogénures métalliques et d’une machine de rotation à deux moteurs de type "Brushless". La source d’énergie est le réseau EDF, secouru par un groupe électrogène à démarrage automatique de type « SDMO ». Les batteries de type « Fulmen », offrent au feu normal une autonomie de 14 heures et sept nuits pour le feu de secours.

2015 : durant les années 2013, 2014 et 2015, sa lanterne a subit une cure de rajeunissement.

Patrimoine

Depuis le 29 novembre 2011, le Grand Phare de l’île d’Yeu est inscrit à l’inventaire des Monuments historiques.

Photographies et plans