Envoyer à un ami  Imprimer la page (ouverture nouvelle fenêtre)  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte
Formation maritime et Gens de mer
 

Réforme des titres de formation professionnelle à la pêche

 
 

Mise en oeuvre de la convention internationale dite "STCW pêche".

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 19 novembre 2019

Dans le cadre de la mise en œuvre de la convention internationale dite "STCW pêche" (STCW Fish / STCW-F) la France a engagé une réforme importante des titres professionnels.

D’ici le 1er septembre 2020, les marins pêcheurs doivent contacter l’administration en charge de la mer (DIRM NAMO ou DDTM-DML) pour transformer leurs brevets actuels.

Pour vous informer sur la réforme, deux fiches ont été rédigées l’une à destination des marins exerçant au pont (format pdf - 158.5 ko - 13/11/2019) , l’autre à la machine (format pdf - 141.9 ko - 13/11/2019) . Ces fiches listent les titres à détenir par fonctions exercées à bord ainsi qu’un rappel sur les certificats spécifiques (sécurité, incendie...) à détenir ou non.

Pour faciliter la lisibilité des prérogatives, les appellations des brevets sont modifiées et leur nombre est fortement diminué.
Dans certains cas, les marins devront suivre des formations complémentaires pour obtenir les nouveaux titres et désormais, la revalidation des titres s’applique au secteur de la pêche.

Les titres pont à détenir :

Vous occupez des fonctions de matelot, marin qualifié... vous devez détenir l’un de ces titres :
MATELOT PONT
ou
MATELOT QUART PASSERELLE(*) (règle II/4)
ou
MARIN QUALIFIE PONT(*) (règle II/5)
(*) à ne pas confondre avec certificat de matelot de quart à la passerelle et certificat de matelot qualifié qui doivent être transformés.

Vous occupez des fonctions de capitaine PP et PC ou PL navires < 24 mètres et éloignement < 100 milles ou des fonctions de second capitaine PP, PC et PL sur :
• navires < 24 mètres et eaux illimitées
• 24 mètres < navires < 45 mètres et éloignement < 100 milles

... vous devez détenir un brevet de CAPITAINE 200 PECHE (attention aux restrictions éventuelles du titre en fonction du titre ancien et des certificats spécifiques détenus).

Vous occupez des fonctions de lieutenant sur tous navires de pêche.... vous devez détenir un brevet de LIEUTENANT DE PECHE (avec validité de 5 ans). Attention, ce brevet ne permet pas l’exercice de fonction de second ou capitaine.

Vous occupez des fonctions de capitaine PP, PC et PL ou des fonctions de second capitaine PP, PC, PL et GP.... vous devez détenir un brevet de PATRON DE PECHE (avec validité de 5 ans)

Vous occupez des fonctions de capitaine sur tous navires de pêche.... vous devez détenir un brevet de CAPITAINE DE PECHE (avec validité de 5 ans)

Les titres machine à détenir :

Vous occupez des fonctions de mécanicien, graisseur, ouvrier mécanicien... vous devez détenir l’un de ces titres :
MECANICIEN
ou
MECANICIEN QUART MACHINE(*) (règle II/4)
ou
MARIN QUALIFIE MACHINE(*) (règle II/5)
(*) à ne pas confondre avec certificat de mécanicien de quart à la machine qui doit être transformé.

Vous occupez des fonctions de chef mécanicien sur navires de puissance propulsive < 250 kW... vous devez détenir un brevet de MECANICIEN 250 kW (ou un permis de conduire les moteurs marin, cet ancien titre est l’un des rares à rester valide après le 01/09/2020).

Vous occupez des fonctions de chef mécanicien sur navires d’une puissance propulsive comprise entre 250 et 750 kW... vous devez détenir un brevet de MECANICIEN 750 kW

Vous occupez des fonctions d’officier mécanicien sur navires de puissance propulsive ≥ 750 kW... vous devez détenir un brevet d’OFFICIER CHEF DE QUART MACHINE (attention aux restrictions éventuelles du titre en fonction du cursus ayant permis la délivrance).

Vous occupez des fonctions de second mécanicien sur navires de puissance propulsive ≥ 750 kW... vous devez détenir un brevet de SECOND MECANICIEN (attention aux restrictions éventuelles du titre en fonction du cursus ayant permis la délivrance).

Vous occupez des fonctions de chef mécanicien sur navires de puissance propulsive ≥ 750 kW... vous devez détenir un brevet de CHEF MECANICIEN (attention aux restrictions éventuelles du titre en fonction du cursus ayant permis la délivrance).

Formation à la sécurité sécurité obligatoire

A partir du 1er septembre 2020, chaque marin naviguant sur navires armés à la pêche doit détenir une formation à la sécurité de l’équipage, au choix :
• le certificat de formation de base à la sécurité – CFBS, ancienne (sans date d’expiration) ou nouvelle version (avec date d’expiration mais avec mention sur le titre que la date d’expiration ne s’applique pas à la pêche)
• l’attestation de la formation dite "Mécénat Total – IMP – FAFPCM"
• l’attestation de la formation sécurité à la pêche pour navires de moins de 12 mètres PP / PC. Dans ce dernier cas, le brevet principal porte une restriction.

Attention, les marins justifiant de brevets "machine" permettant d’exercer des fonctions d’officier, de second, de chef mécanicien sur navires de puissance propulsive ≥ 750 kW se verront appliquer les exigences de la convention STCW commerce pour la délivrance et la revalidation de leurs titres (obligation de détenir CFBS, CQALI et CAEERS, recyclés au moment de la transformation/revalidation de leurs titres.

La transformation des brevets s’effectue selon les conditions des mesures transitoires prévues dans chaque arrêté de délivrance du brevet et exige souvent :

  • de la navigation, soit selon des conditions de revalidation (cf ci-dessous) soit par des exigences particulières
  • des certificats complémentaires (CFBS, CQALI, CAEERS ou BAEERS)
  • des brevets complémentaires (exemple : Brevet de mécanicien 250 kW)

A noter : les brevets peuvent être restreints en fonction des certificats détenus :
• SMDSM : CRO pour la zone A1 et CGO pour toutes zones
• certificats d’enseignement médical pour les capitaines : EM I jusqu’à 20 milles des côtes, EM II jusqu’à 200 milles des côtes et EM III, tout éloignement

Les règles de revalidation de votre futur titre :

Pour obtenir la revalidation de votre titre, vous devez justifier du maintien des compétences des règles simples sont à respecter :
1 – justifier d’un service en mer correspondant au brevet
2 – justifier, dans certains cas, de certificats complémentaires
3 – justifier d’une aptitude médicale valide

Vous devez pendant la validité de votre titre avoir navigué 12 mois dans la fonction du brevet ou dans la fonction strictement inférieure.

Fonctions à détenir pour revalidation du brevet

* navires autorisés par les prérogatives figurant sur les brevets détenus, référence annexe II, tableau IV du décret 2015-723

Vous n’avez pas cumulé un service en mer de 12 mois pendant la validité du brevet ?
Si vous justifiez de 3 mois de navigation, dans les fonctions décrites ci-dessus, sur la période de 6 mois précédant la demande de revalidation du titre, la navigation est également acceptée.

Vous n’avez pas assez navigué ou dans une fonction ne permettant pas la revalidation ?

Une autre solution s’offre à vous, le test de revalidation. Si vous estimez avoir besoin d’une remise à niveau le test peut-être précédé d’un stage.

stages et tests de revalidation

Concernant les brevets machine cités ci dessus, en cas de revalidation par test, le marin devra également présenter l’attestation de formation aux compétences BRM / ERM (30 heures).

Les certificats à détenir :

Selon les brevets à revalider, les certificats exigés sont différents :

Listes des certificats à détenir dans le cadre d’une revalidation

Vérifier votre situation :

Vous pouvez obtenir la liste des certificats et brevets que vous détenez sur votre espace du marin :
https://portail-du-marin.din.developpement-durable.gouv.fr

L’accès vous permet également de :
• consulter vos lignes de service
• de connaître la validité de votre aptitude médicale
• d’accéder aux formulaires Cerfa de demande de délivrance et de revalidation des titres de formation.

Vous serez alerté sur le portail et par message électronique de l’arrivée à échéance :
• de vos titres et dérogations
• de votre aptitude médicale