Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte
Espace communication

Phares et balises : remise en état du feu du Paon sur l’île de Bréhat

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 6 juin 2018

L'accès au phare avant travaux en grand format (nouvelle fenêtre)La DIRM NAMO est intervenue sur l’île de Bréhat durant le mois de mai afin de remettre en état l’accès au feu du Paon qui avait subi des dégâts importants lors des tempêtes hivernales de 2014 et 2018.


Vue du site en chantier en grand format (nouvelle fenêtre)La logistique des travaux sur une île a nécessité préalablement la remise en état de la "base vie" du phare du Rosédo (logement des agents pendant les travaux) et l’approvisionnement du chantier en matériels et matériaux par le navire de travaux Beg an Arvor [1].


Destruction des restes du passe-pieds en béton à l'aide d'une mini-pelle en grand format (nouvelle fenêtre) Après la destruction des restes du passe-pieds en béton à l’aide d’une mini-pelle, le chantier en régie a mobilisé, par rotation, les personnels de l’équipe infrastructure du parc de balisage de Lézardrieux, sous les ordres du chef d’équipe maçon.

Ce chantier réalisé par la DIRM NAMO a permis d’assurer la réfection de l’escalier d’accès et le ravalement du feu conformément à la réglementation de ce site classé. Travaux de réfection en grand format (nouvelle fenêtre)






L’accès ainsi sécurisé va permettre à nouveau au public se rendant au nord de l’île de Bréhat de profiter de la vue depuis la plate-forme du feu.

L'accès au phare après travaux en grand format (nouvelle fenêtre) Travaux de ravalement en grand format (nouvelle fenêtre)


Le phare après travaux en grand format (nouvelle fenêtre) Le feu du Paon est un feu à secteur qui permet aux navigateurs venant du large de se diriger vers le chenal de Bréhat qui mène au port de Paimpol ou vers l’alignement de la rivière du Trieux qui permet d’accéder au port de Lézardrieux. Il couvre également plusieurs écueils dont le plateau de la Horaine.
Construit dans les années 50, il remplace le phare initial détruit pendant la seconde guerre mondiale par les troupes allemandes.

Copyright : DIRM NAMO

[1navire de l’Armement des phares et balises (APB)