Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte
Formation maritime et Gens de mer

Lycées professionnels maritimes : journées "portes ouvertes" 2020 et mini-stages

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 16 janvier 2020

Ces "mini-stages" permettent de découvrir les différentes formations et les professions variées du secteur maritime. Les collégiens accueillis sont en immersion dans l’établissement (visite, présentation, initiation aux pratiques professionnelles) et intégrés dans les classes, avec possibilité de découvrir l’internat.
Pour “bien” s’orienter, il faut être curieux et venir vérifier au sein du “lycée maritime” est une initiative utile, qui permet de bien cerner les réalités des métiers de la mer :
- le marin est un technicien de la conduite et de la gestion du navire ;
- le marin pêcheur est un spécialiste de l’océanographie et des techniques de pêche raisonnée ;
- le mécanicien marine est un technicien en conduite des moteurs, en électrotechnique, en hydraulique et en mécanique ;
- l’aquaculteur marin est formé aux techniques de production, à la gestion et au commerce.
Les CPE et enseignants vous feront découvrir les différents ateliers et les métiers associés.

À Saint-Malo (LPM Florence Arthaud), les journées se tiendront les 7 et 8 février. L’établissement propose des mini-stages (14-15 janvier ; 12-13 mars)(contact : lionel.blin@developpement-durable.gouv.fr). Visite virtuelle...

À Paimpol (LPM Pierre Loti), le 14 mars.
Visite guidée du lycée
Des mini-stages d’une durée variable de 1 à 3 jours (10-11 février ; 30-31 mars) sont proposés (contact : laureline.vaillant@i-carre.net).

Au Guilvinec (LPM du Guilvinec), les 13 et 14 mars : des formations initiales, mais aussi des formations en alternance, et depuis la rentrée 2018, une nouvelle section de BTS pêche et gestion de l’environnement marin (PGEM).
Le Guilvinec organise également son colloque "Les Méninges" : le 10 mars. Au programme de cette 10ème édition, "Laisse pas la mer en PLS !", 10 intervenants sous la forme de binômes associant un lycéen et un professionnel témoigneront d’actions concrètes et d’expériences partagées dans le cadre de la formation initiale : gestion des déchets marins ; expertise partagée entre scientifiques et pêcheurs ; gestion responsable des pêcheries lointaines ; navires plus sûrs et moins impactant ; circuits courts...
Pour les mini-stages, contact : catherine.gouzien@developpement-durable.gouv.fr.

À Étel (LPM et aquacole d’Étel).
Le 7 mars, le lycée maritime ouvrira ses portes au public. Les enseignants accueilleront les visiteurs dans les ateliers, à la ferme aquacole ou dans leur salle de cours pour informer les futurs lycéens des différentes filières de l’établissement.
Une nouvelle journée portes ouvertes est prévue le 16 mai prochain.
Cette année, trois sessions de mini-stages auront lieu pour les collégiens de 3ème (12-13 ; 19-20 ; 26-27 mars). Tout élève intéressé peut contacter le lycée maritime au 02 97 55 30 66 ou questionner son professeur principal.

À Nantes (LPM Jacques Cassard), les 25 janvier, 8 février et 14 mars. Voir le programme de visite du lycée et de ses différents ateliers et faites connaissance avec les stages "découverte" qui permettent à tout élève de "vivre" de plus près les formations dispensées durant 2 jours (contact : isabelle.ransan@i-carre.net).

Plus sur l’enseignement maritime :

Outre l’offre de formation initiale, les lycées maritimes organisent aussi des formations en alternance (contrats d’apprentissage ou de professionnalisation). Ces formules permettent un autre accès aux métiers de la mer, à destination d’autres publics (par exemple, en reconversion).
Au préalable, une "marée-découverte" peut être organisée en relation avec un armement ou un comité des pêches (Bretagne, Pays de Loire).

meninges2020 en grand format (nouvelle fenêtre) LPM d'Étel en grand format (nouvelle fenêtre)
crédits photos : © LPM Paimpol,
le Guilvinec, Étel